Être gay est un mot qui sonne encore mal aux oreilles et aux yeux des gens. Et pourtant, il n’y a pas d’échappatoire quand l’amour nous parle et la raison se défile. On se sent même vraiment fou, et puis on se dit que l’on n’a pas choisi notre sexe. Le mieux s’est de s’accepter et de s’assumer même avec nos différences.

Un autre univers de l’amour

A quoi sert d’aimer si c’est pour souffrir après et à quoi sert de sortir de sa coquille si c’est pour être balafré par les ennemies. C’est le monde dans lequel la personne homosexuelle vit, et même si actuellement, on leur laisse s’échapper, ils sont encore bafoués par la famille et la société. C’est peut-être inouï, mais on peut tous trouver un bon compromis si on se comprend et que l’on sait ce qu’aimer vraiment veux dire.

En fait, il n’y a pas de limite à cet amour, mais juste de faire respecter une seule règle, c’est d’être heureux qu’importe cette personnalité un peu berbère, mais qui a du sens pour vous. Il suffit de briser la glace et d’enlever ce masque qui nous empêche de respirer. Le monde peut se voir à l’envers, mais il est beau selon notre vision. C’est vrai que ce n’est peut-être pas un phénomène de naissance, mais avec le temps, on sent que l’on est un peu différent des autres après tout.

Même si l’homosexualité existe depuis toujours, on est toujours peu nombreux face aux hétérosexuels. C’est peut-être aussi pour cela que l’on est chassé du clan. Et on admire la mentalité de certains pays qui ont accepté le mariage gay, mais on ne blâme pas également les autres qui le nie. Mais ce monde est vaste comme on dit, il y a de la place pour tout le monde.

Dans la taverne des homosexuels

gays hommeAujourd’hui, on ne peut pas dire que les gays sont vraiment acceptés dans la société actuelle, mais on peut dire que les gens font des efforts pour ne plus nier cette éventualité. Il existe des bars, des boites de nuit, des restaurants, des grandes boites qui ne sont réservées que pour les gays et ils sont bien fréquentés ces endroits-là.

Mais ce qui offre plus de libertés aux homosexuels est les sites de rencontres en ligne, qui commencent également à élargir ses activités et passer à la vitesse supérieure. C’est le cas du rencontre-gay.org un espace libre pour tout type d’homosexualités. Oui, il existe plusieurs genres de gays, voici un petit aperçu.

Je suis un pédé et j’assume

Les Pédés sont un mot qui a eu du succès dans les bas quartiers, c’est une insulte qui ne décrit même pas la personne insultée. Et « L’espèce de pédé a monté sur le ring de l’Elysée lors de la fête de la musique » ce qui a d’ailleurs créer un grand débat polémique en ce moment. Il est juste important de savoir qu’un pédé est un homme qui sort avec un autre homme. Ils s’aiment et ils peuvent se marier sans-souci. La question de « Comment ils font l’amour ? » C’est un peu louche aussi, car on ne sait pas faire l’amour nous les couples hétérosexuels. Alors, les pédés subissent encore des insultes quand ils s’embrassent en public, mais ils s’assument, et c’est bravo !

Je suis une lesbienne et je suis heureuse

Cette autre facette d’homosexualité est un peu spéciale quand on est une femme et que l’on se sent dégoûté par les caractères aussi sauvages de certains hommes. Ils y en ont qui pensent que les femmes sont encore un objet que l’on peut se déplacer où on veut, et que l’on peut juste changer quand on en a plus envie. Donc hourra ! pour les lesbiennes.
Et enfin, un critère différent qui ne s’explique plus, être un transsexuel est aussi bizarre que cela peut-être, les transsexuels ont une double vie, mais elle est parfaite.